Bonnes résolutions pour 2017

La nouvelle année est toujours le moment de la prise de bonnes résolutions. Elles font les gros titres des magazines, alors, ne dérogeons pas à la règle, prenons nous aussi les nôtres.

Plus facile à dire qu’à faire direz-vous mais ça nous le savons tous ! Seulement, ce que nous savons aussi, c’est que les parents « pétales » sont pleins de ressources, nos enfants ont fait de nous des « supersparentspétales » !

Bon, d’accord, ce n’est pas facile tous les jours mais quand même, il y a une réalité que nous ne voyons pas toujours, « englués » que nous sommes dans une gestion du quotidien bien difficile.
Cette réalité, c’est que nous faisons face à des situations difficiles et que régulièrement, sans nous en rendre compte, nous réalisons des petits exploits.

Alors, notre première résolution, ça va être :
« Je ne regarde pas que le négatif, je vois aussi tous les efforts, progrès…… que JE réalise ».
Attention, ne me dites pas qu’il n’y en a pas, je sais que ce n’est pas vrai. Si vous ne trouvez pas tout seul, rapprochez-vous d’un bénévole de l’association, et pas d’inquiétude, nous trouverons du positif car il y en a, c’est certain !

Ouf, que ça fait du bien !! Alors, on continue :
« Je prends soin de moi ».
Oh, là là, qu’est-ce qu’ils sont égoïstes les parents « pétales », ils ne pensent qu’à eux !!
Eh bien NON ! Prendre soin de soi c’est une priorité. Bien sûr, il ne faut pas que ce soit dans le but de s’éloigner des autres mais, au contraire, dans l’objectif d’être plus fort, plus solide pour s’occuper des autres. Nos enfants ont besoin de parents sécurisants et, pour cela, nous devons aller le mieux possible.
Bien sûr, prendre soin de soi se prolonge aussi avec « prendre soin de son couple ».
À chacun de trouver de quelle façon « prendre soin de soi » : loisirs, sport mais aussi, parfois, prise en charge thérapeutique…

Pour vous prouver que nous ne sommes pas égoïstes, voici une troisième résolution :
« Je ne regarde pas que le négatif, je vois aussi tous les efforts, progrès…… que MON ENFANT réalise ».
Eh oui, nous avons parfois un regard quasi obsessionnel sur les problèmes de notre enfant et, du coup, nous ne voyons plus ce qu’il y a de positif en lui. Or, cet aspect est toujours en lui, à nous aussi d’aller le chercher !
Nous savons que ce n’est pas facile car il y a un élément que, très souvent, nous avons perdu au fil des années, c’est : LA CONFIANCE.

Cela nous amène à une nouvelle résolution :
« Restaurer la confiance ».
C’est une étape extrêmement difficile mais absolument indispensable tant pour nous parents que pour nos enfants qui, au fil de leurs difficultés, ont très souvent renforcé leur mésestime, leur sentiment de ne pas avoir leur place dans notre foyer…
Que c’est difficile, que c’est fragile mais petit pas par petit pas, avec des efforts de chaque côté, on peut y arriver, ou plutôt : on va y arriver !!!!

Super, on apprend à positiver ! Et, là, ça nous amène à une nouvelle résolution pour positiver :
« J’apprends à ne parler qu’à ceux qui me comprennent ».
Autour de nous, tout le monde veut nous aider mais beaucoup le font de façon maladroite, on se sent alors parfois culpabilisés. Nous recevons de nombreux conseils mais souvent de personnes qui ne connaissent pas les spécificités de nos enfants et, de ce fait, les conseils ne sont pas adaptés.
Nous voudrions tant être entendus, soutenus, or par certaines personnes, nous nous sentons jugés, malmenés, culpabilisés, dépossédés même parfois de notre légitimité parentale.
Or, c’est du contraire dont nous avons besoin : d’écoute, d’empathie, de soutien…
Il nous faut accepter de ne pas être compris par tous. Les comportements de nos enfants sont difficiles à comprendre et il ne faut pas en vouloir à ceux qui n’y arrivent pas. Comment aurions-nous réagi dans une situation inverse ?
Nous avons déjà un quotidien difficile à gérer, nous ne pouvons perdre de l’énergie à parler à ceux qui ne sont pas prêts à entendre. Alors, parlons de nos problèmes uniquement à ceux qui sont soutenants (qu’ils comprennent ou non) et à ceux qui connaissent nos problématiques et peuvent nous aider.

Cinq résolutions pour 2017, c’est pas mal non ?
Je ne sais pas si nous allons réussir totalement pour les cinq résolutions mais nous allons essayer et il y aura bien des progrès, c’est certain.

Ce qui est certain, c’est que les bénévoles de l’association seront là pour vous aider tout au long de l’année.
Les parents « pétales » apprennent beaucoup les uns des autres et se soutiennent mutuellement, c’est ce qui fait la richesse de notre association.

Nous vous rappelons les actions de soutien qui sont à votre disposition :
 Allô Écoute : 03 23 39 54 12
 soutien@ : soutien@petalesfrance.fr
 GREP : Groupe de Rencontre et d’Échanges entre Parents
 RED : Réseau d’Échanges Directs

Sans oublier notre Rencontre Nationale (précédée de l’AG) annuelle les 3 et 4 juin 2017 à Paris : une occasion de nous retrouver entre parents !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *