L'attachement

Nous sommes tous concernés par l’attachement, tout au long de notre vie. La théorie de l’attachement, élaborée par John Bowlby puis ses pairs, explique la création du lien qui amène l’attachement entre le bébé et celui qui s’occupe de lui, appelé « figure d’attachement » (L’enfant peut avoir 2 ou 3 figures d’attachement). Cet attachement est un besoin vital (dit "primaire").

Parler d’attachement, c’est parler du sentiment de sécurité :

On parle d’attachement sécure ou insécure.

Cette théorie donne une part importante à certains événements de vie qui mettent en danger le processus d'attachement

  • ruptures : séparation(s), dépression de la mère, hospitalisation de longue durée de l’enfant ou du parent,
  • indisponibilité(s) (ou ressentie(s) comme telle(s) par l’enfant) de la figure d’attachement ou changement(s) de figure(s) d’attachement,
  • situation(s) de vie difficile(s) (ou ressentie(s) comme telle(s) par l’enfant),
  • maltraitance, négligence,

ces situations, survenant dans les deux premières années de la vie de l’enfant, peuvent générer un attachement insécure, voire des troubles de l’attachement*.

* Les troubles de l’Attachement peuvent être une des conséquences possibles des carences affectives précoces et/ou du traumatisme que constitue la mauvaise qualité ou la rupture de la relation mère/enfant lorsqu’elle survient au cours des 2 ou 3 premières années de la vie de celui-ci.

Les difficultés d’attachement n’expliquent pas toutes les problématiques rencontrées, d’autres facteurs entrent très souvent en jeu. Ces différents facteurs de la petite enfance, parfois même de la période in-utéro, interagissent entre eux. Ceci peut expliquer que certains enfants développeront un Attachement Insécure alors même que les figures d'attachement étaient là tôt, parfois dès la naissance et qu'elles ont agi de façon tout à fait adéquate.

Notons aussi que la qualité de l’attachement de l’enfant aura un impact sur la façon dont celui-ci pourra faire face aux différentes difficultés de la vie que ce soit des petites difficultés ou de véritables traumas ; et la qualité d’attachement du parent ou du donneur de soin aura lui aussi une répercussion quant à l’aide apportée à l’enfant. L’objectif n’est pas de « trouver un coupable » face aux difficultés rencontrées mais d’en comprendre l’origine et les conséquences afin de réfléchir aux meilleures pistes de réponses pour aider l’enfant et sa famille.

L'attachement est un sujet passionnant sur lequel l'association PETALES France se penche depuis sa création en 2002. Parcourez ce site pour découvrir nos réflexions, nos actions, des témoignages, etc...